Ginkaku-ji

Le Ginkaku-ji est un temple bouddhiste de Kyoto, situé au nord-est dans le quartier de Higashiyama.

Il a été construit en 1482 par le shogun Ashikaga Yoshimasa, qui voulait rivaliser avec Kinkaku-ji, le pavillon d'or, construit par son grand-père Ashikaga Yoshimitsu.

le Ginkaku-ji a été construit pour servir de retraite dans le calme et la solitude pour le shogun. Pendant son règne en tant que shogun, Ashikaga Yoshimasa a donné un nouvel élan à la culture traditionnelle, maintenant connue sous le nom de « Higashiyama bunka », la « culture de la Montagne de l'est ».

La seconde des deux structures survivantes de la construction d'origine s'appelle le Tōgudo. Achevé en 1486, donc toujours à l'époque de Muromachi, il contient le plus vieil exemple qui ait survécu de shoin (petit cabinet de travail) et qui servit de chapelle privée à Yoshimasa.

Inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO, le pavillon d'argent de Kyoto ne connaît pas le calme tant les visiteurs sont de plus en plus nombreux.


Site officiel ginkaku-ji

Ginkaku-ji