Pagode Japonaise

Parlons un peu de la pagode japonaise, un élement de deco jardin japonais aujourd'hui mais également un puissant symbole traditionnel utilisé dans les temps anciens.

Les pagodes de pierre sôtô étaient liées, à l'origine, au culte des ancêtres. Dans les jardins japonais, elles sont formées d'un nombre d'étages variable, toujours à socle carré et surmontées d'un appendice vertical légèrement conique avec, à l'extrémité supérieure, une forme sphérique.

Après la restauration de Meiji, le mot tō, utilisé auparavant dans un contexte exclusivement religieux, en est venu à désigner aussi une tour au sens occidental, comme la tour Eiffel.

Parmis les nombreuses formes d'une pagode japonaise, certaines sont construites en bois et sont appelées mokutō « pagode en bois », mais la plupart sont faites de pierres taillées.

pagode japonaise
Pagode japonaise dans le jardin japonais à Maulévrier
Pagode japonaise

Origine et styles de pagode japonaise

La pagode est l'un des éléments emblématiques des temples sur l'archipel japonaise. Sa forme vient du tertre funéraire de l'Inde, qui a évolué en reliquaire bouddhique stûpa, puis en tour à plusieurs niveaux. Il existe beaucoup de styles de pagodes japonaises.

Pagode à cing étages

Les pagodes ont toujours un nombre impair d'étages, qui peut aller de 3 jusqu'à 13. La pagode du temple de Hôryûji, fondé en 607 dans le département de Nara est la plus ancienne du Japon.

Le pilier central Shinbashira sur lequel elle repose mesure près de 31,5 mètres de haut. Sa base à un diamètre de 77,8 mètres !

Flèche de la pagode

Le sommet des pagodes japonaises est surmonté d'une flèche, le plus souvent en bronze composée de sept éléments différents en rapport étroit avec les doctrines bouddhiques.

Structure d'une pagode

Une pagode est généralement construite de la sorte :

  1. La base : constituée d'une vasque pour la rosée roban surmontée d'une coupe inversée fukubachi
  2. Le centre : socle en forme de fleur de lotus ukebana d'ou s'élève une colonne faite de neuf anneaux de taille décroissante kurin
  3. La partie la plus élevée du sôrin comprend de bas en haut quatre "flamme d'eau" sui en, une "roue du dragon" ryûsha, et le joyau sacré hôju qui domine le tout
Taille d'une pagode

La taille d'une pagode se mesure en ken qui est l'intervalle situé entre deux piliers d'un bâtiment de style traditionnel. Un tahōtō par exemple peut faire 5 × 5 ken ou 3 × 3 ken. Le mot ken est généralement traduit (en anglais) par « baie » et se comprend plus comme indication des proportions que comme unité de mesure.

On utilise souvent une pagode dans un jardin japonais.

Vous souhaitez obtenir de l'aide avec un paysagiste japonais pour réaliser votre jardin ? Contactez-nous.


Créer un jardin japonais avec une pagode japonaise
Contact