Shosei-en

Il faut remonter au 11ème siècle, en début de période Heian, pour retracer les origines du Shosei-en. À cette époque où l'étang constituait son attrait principal, il fut bâti autour de la résidence du prince Minamoto Notoru, fils de l'Empereur Saga. Ce n'est qu'en 1641 que le shogun Tokugawa Ieyasu attribua ses terres au temple Higashi Hongan-ji, auquel il est toujours rattaché aujourd'hui.

Dès la porte d'entrée, de beaux cerisiers du japon au bord d'un ruisseau. Ne manquez pas l'endroit si vous venez au printemps.

Le lieu est également mémorable pour sa collection de maisons de thé : Tekisui-ken et Rinchi-tei, bâties en bordure d'étang en 1884.