Tenryu-ji

Le Tenryū-ji est un temple bouddhiste zen de l'école Rinzai. Fondé en 1345 par le shogun Takauji Ashikaga et le moine Musō Soseki, c'est le temple principal de la branche du zen Rinzai.

Le jardin du temple a été dessiné par MUSÔ, grand architecte jardinier et concepteur du Saiho-ji, pour qu’en chacun de ses points, la vue du jardin soit parfaitement accordée avec les éléments naturels alentours tels les montagnes qui au loin s’échappent de la brume. Franchissez la porte à l’extrémité du parc du temple, vous arrivez dans la bambouseraie : un passage fourmillant à travers une forêt immense de bambous mène vers le village où vous pouvez continuer votre promenade.

La balade très appréciée des visiteurs se concentre sur le jardin japonais attenant aux bâtiments, organisé autour d'un large étang.

Le Tenryu-ji cache un joyau, celui-ci offre d'ailleurs au temple ce nom si poétique : une fascinante peinture du dragon des nuages, rêvé par un prêtre de l'époque et transcrit en 1899 par l'artiste Suzuki Shonen.