Jardin Solaire

le jardin de thé possède une disposition de pas japonais et chemins en pierre extrêmement sophistiquée.

Devis Gratuit

+33 07 87 13 04 37

Jardin de thé chaniwa

Vous avez toujours ressenti le besoin de créer un jardin de thé chaniwa chez vous ou dans les locaux de votre entreprise ? Nous sommes là pour vous aider dans ce processus de conception de jardin de A à Z.

Qu'est ce qu'un jardin de thé ?

Parfois appelé Rojiniwa ( chemin couvert de rosée ), le jardin de thé est souvent un petit espace développé pendant la période Momoyama ( 1568-1603 ).

C'est une période pendant laquelle les samouraïs s'initient à la culture et tendent à adopter un mode de vie semblable à celui des nobles.

Au 15 et 16ème siècle, le Japon était constamment déchiré par des guerres. Les hommes trouvaient un refuge loin des combats perpétuels dans la cérémonie du thé, rite simple et élégant qui fit son apparition à cette époque.

Le jardin d'une maison de thé se présentait selon un plan traditionnel : un chemin d'accès menait au jardin extérieur, où les invités s'assemblaient pour attendre, sous un auvent, l'arrivée du maître de la cérémonie, qu'ils suivaient dans un jardin intérieur.

C'est là qu'ils procédaient aux ablutions rituelles, en se rinçant les mains et la bouche dans une vasque avant de franchir la porte basse de la maison.

La création d’un jardin de thé doit tendre vers la simplicité, l’humilité et la modération.

Les étangs et les enrochements imposants sont absents des compositions. Le but est d’aborder au mieux le rituel du thé ( chanoyu ) dans son intégralité.

On raconte qu'un maître de la cérémonie du thé appelé Rikyû savait mieux qu'aucun autre veiller à ce que chaque détail du jardin ait le charme naturel voulu.

Il existe différentes conceptions du jardin de thé :

  1. Une partie unique, non divisé.
  2. En deux parties, le nijuroji
  3. En trois parties, le tajuroji

Symbolique dans le jardin de thé

La porte extérieure ( sotomon ) invite le visiteur à quitter symboliquement le monde extérieur. Ensuite nous apercevons un petit kiosque, le machiai qui sert d’espace d’accueil. Une clôture spéciale permet d’isoler le visiteur de l’espace extérieur. L’acte de purification est ensuite accompli vers le tsukubai. Une lanterne japonaise est souvent placé non loin pour éclairer les cérémonies de nuit.

Le sentier symbolise le premier stade de la méditation, le pas vers l'illumination. Le roji a pour objet de rompre avec le monde ( avec l'extérieur ) et d'éveiller un nouveau sentiment ( un état d'âme ) qui aplanit la voie...Kakuzo Okakura

Tobi ishi, les chemins de pierre

Contrairement au jardin sec, le jardin de thé possède une disposition de pas japonais et chemins en pierre extrêmement sophistiquée.

Dans les jardins de thé, les pas japonais en pierre ne sont jamais taillés et on prend soin de les asperger d'eau avant l'arrivée des invités ; la pratique nommée san-ro ( trois rosées ) consiste à laver trois fois de suite le chemin, le premier passage étant designé comme l'eau de salutation.

Le tobi-ishi affirme le souci préalable de purification ainsi que les vertus fondamentales de patience et d'humilité.

Vous souhaitez aménager un jardin de thé chaniwa ? Faites nous part de votre projet directement par email ou bien contactez-nous par téléphone.


Créer un jardin de thé japonais

Contactez-nous