Jardin zen japonais karesansui

Vous avez toujours ressenti le besoin de créer un jardin zen japonais karesansui chez vous ou dans les locaux de votre entreprise ? Nous sommes là pour vous aider dans ce processus de conception de jardin de A à Z. Créer son jardin zen, c'est facile avec notre bureau d'étude paysagiste !

Créer un jardin zen japonais

Le jardin sec ou jardin zen japonais dit "karesansui" date de la période Kamakura influencé par le bouddhisme zen, mais c'est à partir de la période Muromachi que le jardin zen devient un jardin à proprement parlé.

Les jardins de sable Zen s'inspiraient essentiellement de dessins à l'encre, dont ils cherchaient le plus souvent à rendre les paysages en trois dimensions.

Plusieurs grands peintres Zen reproduisaient leurs oeuvres monochromes en composant eux-mêmes des jardins où le sable remplaçait la soie et où la note sombre des roches et du feuillage rappelait les traits du pinceau.

Il faut prendre garde à ne pas surcharger le paysage pour lui donner plus d'intérêt, car il perd alors souvent de sa dignité et devient même vulgaire. Parole d'un peintre jardinier zen du 16ème siècle.

Jardin sec

Le jardin sec est la représentation symbolique des montagnes ( san ) et de l’eau ( sui ) par l'utilisation de rochers, de sable, de gravier et de la mousse pour représenter d'une façon dite "sèche" ( kare ) des océans, cascades, un ruisseau ou un étang.

Karesansui

Avec le karesansui, la nature est représentée de manière abstraite. L'espace naturel se renouvelle par le ratissage de motifs sur le gravier. Ce grand océan allégorique est propice à la méditation zen et exprime l’esthétique du Yohaku no bi.

On retrouve parfois des monticules de sable "sunamori" sous forme conique évoquant une île ou une montagne.

Motifs sur sable samon

Le ratissage du sable devient un exercice de méditation souvent utilisé par les moines.

Le sable est orné de motifs tracés à l'aide de râteaux et de balais, évoquant sous différentes formes le flux d'un courant, des rides à la surface de l'eau, des spirales, vagues de la mer...

Nous pouvons citer le motif seigaiha mon, ryûsui mon, sui mon ( spirale ) ou aranami mon ( grosses vagues ).

Voici plusieurs exemples de jardin sec et zéniste :

  1. Le Ryoanji
  2. Le Daisen in
  3. Le Ryogen in
  4. Joei-ji, temple de l'éternelle splendeur
  5. Shinnyo-in, temple de la Vérité absolue
  6. Konchi-in
  7. Daichi-ji ( rinzai )
Comment faire un jardin zen ?

Dans un jardin zen ou jardin sec, voici les élements utilisés pour le réaliser:

  1. Des pierres : elles doivent dégager de la puissance et sérénité par leur formes naturelles.
  2. Des galets, graviers et sable. Généralement utilisé avec les couleurs suivantes : blanc, gris, marron, beige ou noir.
  3. Des végétaux au feuillage persistant.
  4. Des arbres : pin blanc, pin rouge ou pin noir du japon, cyprès du Japon, érable, chêne...
  5. Des arbustes
  6. Des plantes basses, des mousses, fougères, bambou nain, et des herbes...

Vous souhaitez aménager un jardin zen ?


Créer un jardin zen japonais

Contactez-nous