Jardin Perse ou Persan

Vous avez envie de créer un jardin perse antique chez vous ou dans votre entreprise ?

Origine du Jardin Perse

À l’origine, ces jardins dateraient d'avant l'invention de l'écriture, aux environs de 4 000 av. J.C.

Le Jardin Perse ou Persan est essentiellement un paradis sur terre. L’étymologie du mot paradis remonte en fait à l’ancien persan (langue avestique) pairi-daeza (littéralement : tout autour-rempart) qui signifie l’espace de dieu dans le livre de Zoroastre. Il s’est transmis dans la mythologie judéo-chrétienne sous le nom de Paradis, le Jardin d’Eden et a migré vers les autres langues indo-européennes telles que le grec et le latin, mais aussi vers des langues sémitiques ; le mot Akkadien pardesu, le mot hébreu pardes et le mot arabe ferdows ont pour origine ce mot persan.

jardin-perse
Palais et jardin perse, jets d'eau, parterres géométriques et promenade
Voici une magnifique perspective en espalier dans un jardin perse en Iran, merveilleux non ?

Ils reflètent la flexibilité du Chahar Bagh, ou principe originel, du jardin persan, qui s'est perpétué immuablement sur plus de deux millénaires depuis sa première expression aboutie rencontrée dans le jardin de l'ensemble palatial de Cyrus le Grand, à Pasargades.

L’art des jardins Perses se développe donc majoritairement sous le règne de Cyrus II Le Grand (- 558 à – 528 ans avant J.C) et Darius 1er (- 522 à – 486 ans avant J.C). De nos jours, L'UNESCO recense neuf jardins dans diverses régions d'Iran. Ceux-ci datent de périodes variables depuis le VIe siècle av. J.-C et ont un système d'irrigation sophistiqué.

Cyrus II le grand et l'empire achéménide

Cyrus II, également connu sous le nom de Cyrus le Grand, était le quatrième roi d'Anshan et le premier roi de l'empire achéménide. Cyrus a mené plusieurs campagnes militaires contre les royaumes les plus puissants de l'époque.

Grâce à ces campagnes, il a uni une grande partie du Moyen-Orient sous l'hégémonie perse tout en gardant l'administration locale presque intacte. En garantissant une certaine continuité et en gagnant ainsi la fidélité de l'élite, il jette les bases de l'empire achéménide.

Pasargades

Cyrus crée de toutes pièces sa résidence à Pasargades, dans sa province natale du Fars vers 550 av JC. Dans une valée située à 1900 mètres d'altitude, il place un jardin au milieu d'un parc. Cyrus privilégie la géométrie des plantations et du réseau d'irrigation.

pasargades
pasargades
Une belle reconstitution historique des jardins de pasargades

Ce jardin de Pasargades fait environ 3 hectares et est divisé en parcelles. Pour maintenir un niveau d'eau constant, un système de vannes était aménagé aux deux extrémités du bassin.

Autour, des constructions de prestige en pierre appareillées, soutenues par des colonnes en pierre apparaissent çà et là. Le jardin de pasargades était divisé en quatre par un large canal et une allée située dans l'axe du portique du grand palais. Ainsi Pasargades est la première attestation des jardins perses dit représentatif du Chahâr bâgh.

chahar-bagh
chahar bagh à rashtrapati bhavan
Le Chahâr bâgh de ce jardin perse parait très contemporain à rashtrapati bhavan en Inde

Chaque détail, qu'il soit original ou de provenance étrangère, est traversé par le souffle iranien et, pour beaucoup de savants, l'art de Pasargades est une réalisation plus grande même que Persépolis.

Cyrus le jeune montra à Lysandre son paradis de Sardes :

Lysandre admirait comme les arbres en étaient beaux, plantés à égale distance, les rangées droites, comme tout était ordonné suivant une belle disposition géométrique, comme tant d'agréables parfums les accompagnaient dans leur promenade.

Qu'est-ce qu'un jardin persan ?

Toujours divisé en quatre secteurs et accordant à l'eau un rôle central (tant pour l'irrigation que pour l'esthétique), le jardin persan a été conçu pour symboliser l'Eden et les quatre éléments zoroastriens : le ciel, la terre, l'eau et les végétaux.

Ces jardins sont réguliers, rectangulaires et toujours clos : les jardins « enclos ». Ce sont des lieux sacrés de recueillement et de méditation. Leur conception repose sur le principe de la division de l’univers en quatre zones par les quatre grands fleuves de Perse (le Nil, l’Euphrate, le Tigre et l’Indus).

Certaines plantations sont alignées ainsi que des arbres, arbustes sur les côtés. On trouve également des massifs géométriques avec une profusion de plantes à fleurs parfumées disposées selon un désordre parfaitement réfléchi et des vases. Dans ces jardins, on constate l’absence de sculpture.

Les jardins persans sont d'ailleurs devenus un prototype pour l'organisation géométrique des jardins qui s'est diffusée dans le monde entier.

Cette tradition est arrivée jusqu'en Inde. Ainsi, actuellement, le Taj Mahal est l'un des plus grands jardins perses au monde.

Les jardins du Taj Mahal

Le jardin qui part de l'extrémité de la porte principale et se termine près de la base carrée du mausolée fait partie intégrante de la structure du Taj Mahal et est indéniablement l'un des points forts de la visite.

Le jardin du Taj mahal vient du style de jardins persan timouride et est basé sur le concept de jardin paradisiaque. Celui-ci a été créé par Babur.

Ce jardin est rempli de fleurs, de fruits, d'oiseaux, de feuilles, de symétrie et de délicatesse, et remplit de nombreuses fonctions en plus d'avoir de fortes symboliques ou abstractions sur le paradis. Un paradis qui, selon les croyances islamiques, se compose de quatre rivières : une d'eau, une de lait, une de miel et une de vin.

Et c'est de ce concept qu'est né le Char Bagh du Taj Mahal. En outre, le symbolisme du jardin et sa division sont notés dans les textes islamiques qui décrivent ce paradis comme un jardin rempli d'arbres, de fleurs et de plantes.

Sur la superficie totale de 580 mètres sur 300 mètres du complexe du Taj mahal, ces jardins couvrent à eux seuls une superficie de 300 mètres sur 300 mètres et sont basés sur des arrangements géométriques de la nature. Aucune tentative n'a été faite pour leur donner un aspect "naturel". Un autre attribut architectural qui a été suivi dans le cas de l'ensemble du monument, en particulier les jardins du Taj Mahal d'Agra, est l'utilisation du nombre quatre et de ses multiples.

Comme le quatre est considéré comme le nombre le plus sacré de l'Islam, tous les arrangements du Jardin Charbagh du Taj Mahal sont basés sur quatre ou ses multiples.

L'ensemble du jardin est divisé en quatre parties, avec deux canaux de marbre constellés de fontaines se croisant au centre. Dans chaque quart de partie, il y a 16 parterres de fleurs qui ont été divisés par des allées surélevées pavées de pierres. On dit que chacun des parterres de fleurs est planté de 400 plantes.

jardin-persan
jardin persan
Le merveilleux jardin persan du Taj Mahal en Inde

Différents types de jardins perses

Dans le vocabulaire persan, des distinctions se font en fonction des espèces plantées :

  1. Golestân : la roseraie
  2. Sarvestân : jardin de cyprès
  3. Nâranjestân : orangeraie
  4. Bustân : le verger

Création jardin perse et jardin du patrimoine

Jardin Solaire est le seul architecte paysagiste en création de jardins perses en France. Quelle que soit la taille et le plan de jardin, nous vous aidons dans la création de jardins perses antique qui vous ressemble : que ce soit dans les conseils et concepts, dans la création d’un plan de plantation, plan électrique (éclairage extérieur) et d’arrosage, jusqu’à la remise des modélisations 3D architecturales qui en découlent. Nous respecterons vos envies et votre personnalité pour faire de votre futur jardin, un véritable paradis.

jardin-alhambra
jardin style alhambra
Le jardin de l'Alhambra, une des seules représentations des jardins perses en Europe