Ryoan-ji

Ryoan-ji : un jardin japonais de légende

Le ryoan-ji est un monastère zen situé dans le nord-ouest de Kyōto, construit au 16ème siècle, à l’époque de Muromachi. Il fait partie du Patrimoine mondial de l’UNESCO, étant l’un des monuments historiques de l’ancienne Kyoto. Le temple appartient à l’école Myōshin-ji de la branche rinzai du bouddhisme zen.

Ryoan-ji

Le Ryoan-ji a été fondé par Hosokawa katsumoto

Pour beaucoup, le nom du temple évoque son célèbre jardin de pierres, de style karesansui, qui est considéré comme l’un des chefs-d’œuvre de la culture zen japonaise. Sa superficie est d’environ 200 mètres carrés.

La quinzaine de rochers de formes et de tailles diverses, disposés en cinq groupes sur un lit de gravier de 248m², laisse place à une spiritualité vivante où l’imagination reste libre. Chacun comprend alors qu’ici aucun dogme ne vient perturber les lieux.

Ce jardin japonais reste mystérieux à de nombreux égards. Le premier écrit mentionnant un jardin de ce genre en 1681, dénombre seulement 9 pierres au lieu de quinze.

Pourquoi le jardin japonais du Ryoan-ji est si célèbre ?

La thèse la plus plausible est celle des « tigrons franchissant un cours d’eau », dans un ouvrage de 1681 par le médecin Kurokawa Doyu. C’est une ancienne légende chinoise :

Quand une tigresse donne naissance à trois petits, l’un d’eux devient un bébé panthère qui dévore ses congénaires. Un jour, une tigresse arrive devant un cours d’eau qu’elle doit faire franchir à ses petits. Or, elle ne peut en transporter q’un à la fois et qu’il ne faut pas qu’elle laisse le bébé panthère sur l’autre rive, puis revient chercher l’un des tigrons. Elle le dépose sur l’autre rive et, au retour, remporte le bébé panthère sur la rive de départ. Elle transporte alors le deuxième tigron? Une fois qu’elle est revenue chercher le bébé panthère, toute la famille est réunie.

Le parc du ryoanji

Le parc du temple du Ryoan-ji comprend également un parc relativement spacieux avec un étang, situé en dessous des bâtiments principaux du temple. L’étang remonte à l’époque où le site servait encore de villa d’aristocrate et dispose d’un petit sanctuaire sur l’une de ses trois petites îles auxquelles on peut accéder par un pont.

Comment se rendre et se déplacer au Ryoan-ji

Le temple du Ryoan-ji est un espace zen accessible directement depuis la gare de Kyoto en bus JR. Le trajet en bus dure environ 30 minutes, coûte 230 yens et est couvert par le Japan Rail Pass, le JR Kansai Area Pass, le JR Kansai Wide Area Pass, quelques autres pass ferroviaires par JR West, ainsi que par le pass de bus d’une journée de Kyoto. Il y a des bus toutes les 15-30 minutes. Alternativement, Ryoanji est à cinq minutes en bus ou à 20 minutes à pied à l’ouest du Kinkakuji.

Le temple zen est également accessible par la ligne Keifuku Kitano, un petit train qui traverse les quartiers résidentiels calmes du nord-ouest de Kyoto et offre une connexion à Arashiyama. Pour accéder au Ryoanji, descendez à la gare de Ryoanji-michi d’où il se trouve à 5-10 minutes à pied du temple.

Vous pouvez aussi visiter les autres jardins de Kyoto, notamment le jardin de Katsura.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués. *

Top