Shinden zukuri

Le Jardin Shinden zukuri : archétype du jardin japonais

Le concept du jardin shinden zukuri teien est inspiré de la dynastie Chinoise Tang, il évoque des paysages de Chine continentale.

Qu’est-ce qu’un jardin shinden zukuri ?

C’est un grand jardin de cour avec vue sur des étangs grandioses destinés à être vues des différents pavillons situés au bord de l’eau. Au sud du bâtiment principal se trouve un terrain plat recouvert de gravier fin ou de sable, c’est le yuniwa.

shinden zukuri
Architecture shinden zukuri datant de l’époque Heian : un style typique

Ces résidences shinden zukuri occupaient au moins un chô, soit environ 1 hectare. Le pavillon central s’étale d’est en ouest, face au sud. Le pavillon de l’est ou higashi no tai, et le pavillon de l’ouest ou nishi no tai. Derrière le pavillon central se trouve le pavillon du nord ou kita no tai. Dans de très rare cas, on peut apercevoir un pavillon derrière celui de l’est appelé higashi kita no tai ( au nord de celui de l’est ).

Dans la représentation du style architectural shinden zukuri teien, les jardins aristocratiques sont orientés, le bâtiment central (recouvert d’écorce de cyprès) qui fait figure d’axe du monde et les constructions latérales correspondent au double courant cosmique.

Au centre du jardin se trouve un grand étang, alimenté par un cours d’eau arrivant du nord. Nous retrouvons le plus souvent sur cet étang une île principale accessible par un pont japonais en arc laqué, un pavillon de pêche pour les réunions poétiques (tsuri dono), des tonnelles…

Au-delà du palais et du lac, on plante au Nord des arbres à feuillage persistant. Pour les autres directions, on choisira des arbres à feuilles caduques.

shinden zukuri teien
Plan d’époque : pont rouge, étang, yarimizu ( ruisseau ), pins

Anecdote sur ce style de jardin de la période Heian

À l’époque, les jardins étaient placés sous le patronage d’une fleur et les dames recevaient son nom.

Nous pouvions également observer autour des bâtiments une multitude de petits jardins clos (tsuboniwa). Pour plus de précision, la rivière coulait du Nord-est pour arriver au sud ouest.

Certaines règles de ces fameuses résidences shinden sont appliquées dans les jardins de la terre pure ou jodo shû : Hôjôji, Byôdô-in ou encore le temple Môtsuji.

En tant que paysagiste et créateur de jardin japonais spécialisé dans le jardin shiden zukuri, vous pouvez obtenir ce paradis, que ce soit pour un parc ou un jardin privé. Vous souhaitez aménager un jardin japonais de style shinden zukuri ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués. *

Top